ÇA, Chapitre 2 – Moins parfait que le chapitre 1

ÇA revient hanter Derry 27 ans plus tard. Les membres du Club des « losers » (ratés en français) doivent se souvenir de leur serment de revenir au bercail si la créature réapparaissait. Le problème c’est qu’ils ne s’en souviennent plus… Et d’ailleurs, qui voudrait revenir combattre une créature qui exploitent vos peurs pour vous appâter, puis vous dévorer?

Le réalisateur Andy Muschietty reprend la barre de la réalisation dans la suite du roman à succès de Stephen King (qui tient d’ailleurs un petit rôle). Il devait se retrousser les manches car le mandat était imposant. ÇA, Chapitre 1 est ni plus ni moins le plus gros box-office de l’histoire pour un film d’horreur. Il n’a pas déçu, ni même les acteurs qui tiennent les rôles des adolescents du premier film plus vieux de 27 longues années. Ils sont tous excellents et copient très bien les personnalités de leurs jeunes acteurs homologues. Le réalisateur a su ramener l’atmosphère maléfique de la ville de Derry et le mal-être que l’on ressent à chaque fois que ses habitants (surtout les adultes) interagissent dans des situations toutes plus inconfortables les unes que les autres. Par contre, il n’a pas oublié que l’humour était extrêmement apprécié dans le chapitre 1. Il y en a beaucoup (merci Bill Hader).

Cependant, ÇA, Chapitre 2 souffre d’un problème de rythme, considérablement freiné par de trop nombreux retours en arrière qui sont parfois inutiles ou trop longs. De la même manière, la conclusion s’éternise, constamment interrompue par des discours et retours qui auraient gagné à être plus courts.

ÇA, Chapitre 2 reste un excellent film aux images incroyablement esthétiques (bien que franchement horribles) et à la réalisation nerveuse lors des scènes d’action. La fin est franchement efficace et on peine à retrouver notre souffle à plusieurs reprises.  Même si ce deuxième opus est moins parfait que le premier, j’ai vraiment apprécié mon expérience et je n’ai pas été déçu. C’est probablement aussi le cas de plusieurs autres cinéphiles car les cotes sur le site Rotten Tomatoes semblent parfaitement bien refléter les commentaires généraux des critiques et autres cinéphiles que j’ai pu apercevoir : 65% de la part des critiques, mais 85% de la part de l’audience.

Ce chapitre deux n’est pas décevant ; c’est juste qu’il est difficile de recréer l’étonnante magie du premier film, qui était plus mesuré, plus anxiogène et plus touchant.

Chantal Roy, La Presse

Il faut se rappeler que la barre était extrêmement haute suite au succès du chapitre 1. On vous encourage à aller voir la suite et à nous faire part de vos propres commentaires.

Photographies: © 2018 Warner Bros. Entertainment Inc.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s