Les derniers Jedi : brouiller la Force

Historiquement, Star Wars a toujours été un énorme et mythique combat entre le bien et le mal, la lumière et l’obscurité, les gentils et les méchants. Mais l’un des principaux intérêts de Star Wars : les derniers Jedi, c’est que plus rien n’est aussi clair, tranché. Les personnages évoluent dans une période de doute où même la Résistance et le Nouvel Ordre souffrent de problèmes d’identité.

L’histoire reprend au moment où Rey débarque sur la planète de Luke Skywalker (oui, on s’attend à ce que vous ayez au moins vu Le réveil de la Force avant d’avoir commencé à lire cet article). Alors que Rey est aux prises avec un vieux Maître Jedi désabusé, le Nouvel Ordre a débusqué la Résistance et s’engage dans une folle poursuite avec les derniers membres de la rébellion, qui tentent une manoeuvre d’évasion désespérée.

sw3

On passe par une gamme d’émotions très large dans ce nouvel opus écrit et réalisé par Rian Johnson. En effet, le scénario surprend à plusieurs reprises en prenant le spectateur au dépourvu de manière phénoménale, mais en ne négligeant pas les moments épiques que nous attendions avec impatience. Il est surtout extrêmement intéressant de découvrir petit à petit la relation qui se bâtit entre Rey et Ben Solo qui propulse l’histoire vers l’inconnu et qui pave encore un peu plus la franchise vers une nouvelle génération de héros.

Rey_Ben

Adam Driver (Kylo Ren/Ben Solo) et Daisy Ridley (Rey) sont parfaits… et confus dans ce maelstrom ayant pour toile de fond la Force. Ils sont jeunes, ils sont extrêmement puissants, mais ils sont coincés entre deux Maîtres incroyablement forts, Snoke (remarquable) et Luke (Mark Hamill, absolument impeccable).

Ma préférence irait pratiquement à Driver, pour qui je n’avais pourtant pas d’attachement particulier dans Le réveil de la Force, mais qui ici joue à la perfection un jeune déchiré qui tente de faire sa place.

Rey, de son côté, se débat avec fougue pour comprendre ses nouvelles capacités et tente de trouver en Luke le professeur qui lui enseignera à maîtriser la Force. Daisy Ridley est tout à fait convaincante et attachante en jeune Jedi qui deviendra évidemment la vedette absolue de cette nouvelle génération de Jedi.

Star Wars : les derniers Jedi est le plus long film de la franchise avec une durée de 152 minutes. Mais Rian Johnson a révélé que son montage original durait 3 heures! Il a dû couper plusieurs scènes pour en faire un film d’une durée acceptable. Peut-être aurons-nous la chance de voir ces scènes sur le disque Blu-ray?

Si ce n’est pas déjà fait, je vous recommande fortement de vous précipiter au cinéma pour voir ce film sur grand écran. Mon dernier conseil serait de vous assurer de bien écouter les dialogues, de faire attention aux scènes et aux informations qu’on y retrouve. Il y en a beaucoup plus qu’on pourrait le penser a priori.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s