St-Barthélémy : improviser une histoire d’horreur

Ceux qui me connaissent bien le savent, il est dangereux de me laisser en liberté avec une caméra ou un appareil photo dans les mains. C’est pourtant ce que mes amis ont fait lors d’une randonnée en raquette près de la municipalité de St-Barthélémy, dans la région de Lanaudière.

Perdus dans les bois, en plein hiver, une gang d’amis. Cela n’a pas été long avant que nous commencions à faire des blagues à la Blair Witch Project, merveilleux film de type found footage (c’est d’ailleurs lui qui a popularisé ce genre, qui remonte tout de même jusqu’aux années 60).

Comme on m’avait laissé le contrôle de mon iPhone et que j’avais déjà commencé à prendre des photographies, l’idée de filmer m’ait venue naturellement et l’idée de créer un petit court-métrage a progressivement germée dans ma tête! Comme le projet était totalement improvisé et que je n’avais ni scénario, ni découpage technique et encore moins d’équipement pour fixer ma caméra, le genre found footage s’est imposé de lui-même. Une excuse parfaite pour justifier le fait que l’image bouge sans arrêt.

Un seul de mes amis a été informé de ce que j’avais en tête! Le résultat final est plutôt comique, malgré un effort de rendre l’histoire angoissante. Personnellement, j’apprécie particulièrement la dernière réplique, qui ne manque pas d’ironie!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s