Délivrez-nous du mal : c’est glauque!

Il aura fallu dix ans pour obtenir les droits du livre dont ce film est l’adaptation. Grâce à un scénario écrit par Paul Harris Boardman et Scott Derrickson, Délivrez-nous du mal relate l’histoire (« vrai ») du policier Ralph Sarchie (Éric Bana) qui est confronté à une série de crimes étranges qui l’entraînent dans un monde où même les animaux en peluche font peur!

"Ha-ha Hou!"
« Ha-ha Hou! »

L’effet général est plus que réussi. Nous plongeons allègrement dans un monde glauque et inquiétant où tous les efforts inimaginables ont été mis en oeuvre pour générer une atmosphère désagréable et inconfortable.  La réalisation, assurée par Scott Deriksson, est appropriée et les images sont léchées. J’ai vraiment adoré l’utilisation de la lumière (ombres et contre-jour). Oui, je le confesse – il m’est même arrivé de penser quelques fois au mythique Se7en de David Fincher pendant la représentation. Pour les amateurs de paranormal, démons et exorcisme, vous serez définitivement servi.

Je crois cependant que la fin a été escamotée. Certains éléments auraient gagné à être explorés plus en profondeur. Et bien que le réalisateur maîtrise parfaitement bien l’art du suspense, j’aurais apprécié une trame sonore moins présente. L’utilisation de silences génère souvent plus de tension qu’une musique tonitruante, mais ne vous faites pas d’illusions – vous n’en aurez pas ici.

Bande-annonce (version anglaise).

Un avis sur “Délivrez-nous du mal : c’est glauque!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s