La nuit la plus longue

Il ne fallait pas être agoraphobe pour parcourir les rues de la Ville de Montréal dans la nuit du samedi 1er mars! J’ai survécu à la 15e édition de la Nuit Blanche malgré le froid, la neige et les files d’attentes extérieures. Heureusement, la variété des événements était telle qu’il était facile de modifier ses plans à la dernière minute et d’opter pour une activité imprévue.

Mon périple m’a permis de découvrir une artiste qui aime les chinois (Chantal Archambault), des oiseaux de proie (qui étaient, somme toute, difficile à apercevoir), de déguster un café et un carré aux dates tout en remarquant que certaines personnes n’avaient vraiment pas peur de geler des pieds! La foule la plus impressionnante se tenait sur la Place des spectacles au Centre-Ville et a vibrée toute la nuit au son des DJs – Il était ardu (et long) de se faufiler pour traverser la rue Ste-Catherine). La nuit s’est achevée là où elle avait commencé, au Métropolis, pour chanter à tue tête avec Alex Nevski. À ce sujet, merci à Espace Musique pour m’avoir répondu sur Twitter lorsque j’ai demandé à quelle heure Alex allait performer.

Le verdict? Dur de s’en remettre, mais il faut définitivement vivre cette expérience annuelle riche en découvertes! À l’année prochaine pour la 16e édition!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s