Tintin : Les aventuriers des parchemins perdus

Le défi était imposant. Transposer au grand écran l’une des plus grandes icônes du monde de la BD en gardant l’esprit, l’humour et le caractère unique du journaliste aventurier à la houpette. Mission accomplie grâce à un excellent scénario et à la technique de captation de mouvements, la technique utilisée par Peter Jackson lors de la création du célèbre Gollum du Seigneur des Anneaux.

Jackson a d’ailleurs accompagné le réalisateur Steven Spielberg dans l’élaboration de cette imposante adaptation. Jamie Bell (Billy Elliot) et Andy Serkis (Gollum!) se partagent respectivement les rôles de Tintin et du capitaine Haddock tandis que Daniel Craig (James Bond) incarne le pirate Rackham Le Rouge.

De journaliste à détective en passant par aventurier

Nombreux sont ceux qui l’ont répété avant moi, mais je le dirai quand même. Il n’est pas difficile de faire le rapprochement très rapidement entre Indiana Jones et Tintin. Les poursuites, les bagarres et l’humour dont ce film est constitué, de même que la perspicacité infaillible de Tintin, rappellent inévitablement les aventures de l’archéologue. À ce niveau, de nombreuses critiques ont été entendues, notamment quant à la violence que Spielberg aurait insufflé au récit. C’est en tant que fan des histoires de Tintin que je me permettrai de manifester mon désaccord. Oui, le film contient bel et bien des scènes d’actions, des fusillades et des cascades, mais il n’est pas plus violent qu’une bande-dessinée de Tintin. Cette perception de violence est [sans nul doute] causée par le transfert de l’aventure des cases au rythme effréné d’un long-métrage. En effet, une bagarre ou une poursuite ne peut plus être réglée en 3 ou 4 images, mais doivent plutôt être détaillées sur de longues minutes! L’émotion générée n’est évidemment pas la même que lorsqu’on regarde une image statique (et sans musique). Cet avis vaut aussi pour les quelques critiques émises sur la façon [légère] dont l’alcoolisme du Capitaine était traitée à l’écran, avec humour et assez présent tout au long du film. Mais les fans se rappelleront sans doute que oui, le Capitaine est particulièrement alcoolique lorsque Tintin le rencontre pour la première fois dans Le crabe aux pinces d’or.

Milou, trop « hot » pour la ligue

C’est littéralement le commentaire qui a surgi dans mon esprit dès les premières minutes du film. On remercie les scénaristes et le réalisateur d’avoir mis une telle emphase sur le meilleur ami de Tintin qui est un personnage – que dis-je – un allié absolument vital. En effet, il participe à fond dans tous les aspects de l’enquête de Tintin et ce dernier n’aurait sans doute pu se tirer de certaines embûches sans lui. Côté animation, le personnage – tout comme tous les autres d’ailleurs – est réussi, malgré les difficultés rencontrées pour insuffler la « touche magique » qui était nécessaire pour qu’on y croit. Sans doute le personnage le plus attachant du film.

Des coupures, des modifications, des inventions

Comme dans toute adaptation, l’histoire n’est pas exactement la même que dans les albums d’origine. C’est particulièrement vrai dans le cas de Tintin : Le secret de la Licorne qui regroupe en fait des éléments de trois albums (Le crabe aux pinces d’or, Le secret de la Licorne et Le trésor de Rackham Le Rouge). Ainsi, certains éléments ont carrément été retirés du récit, des personnages ont vu leur histoire totalement réécrite, tandis que des péripéties entières ont été inventées ou modifiées afin de servir la transposition de la BD au monde du cinéma. Toutefois, cet exercice a été élaboré avec soin et les fans s’y retrouveront, de même que ceux que ne connaissent pas les aventures de Tintin.

En bref, le film ne déçoit pas. Action, humour, enquête sont au rendez-vous dans le respect le plus sacré de l’univers d’Hergé. À voir absolument au cinéma. Le deuxième film, qui sera cette fois dirigé par Peter Jackson, sera la continuité directe du secret de la Licorne et je ne serais pas étonné que certains éléments du Trésor de Rackham Le Rouge en fassent aussi parti. On a déjà hâte qu’il sorte!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s