Foursquare : l’irritation croît avec l’usage


Je l’ai dit à plusieurs reprises. Je le redis. Foursquare est un réseau social extrêmement intéressant qui, utilisé à bon escient, offre une foule de possibilités. J’en ai parlé de long en large dans mon billet intitulé « Foursquare et ses 10 millions d’amis« . Je ne retournerai donc pas sur le sujet.

Cependant, forces m’est de constater que l’utilisation agressive de ce réseau amène son lot de désagréments.

L’un des atouts les plus intéressants de Foursquare est que nous pouvons découvrir aisément des nouveaux lieux que nos contacts fréquentent en recevant une petite notification et/ou un courriel. En ajoutant une personne sur mon réseau Foursquare, je m’attends à faire des découvertes. Je n’ai d’ailleurs pas été déçu par le passé.

C’est là que ça se gâte…

Le problème est qu’une utilisation intempestive du réseau social mène invariablement à une quantité phénoménale de notifications et courriels nous avertissant de chacun des déplacements de ces utilisateurs. On s’emporte, on ne fait plus attention et sans s’en rendre compte, on « check-in » :

  • Au dépanneur
  • À la pharmacie
  • À l’épicerie
  • Sur l’autoroute
  • Sur le pont Champlain
  • Même sur une ligne d’autobus (oui, j’ai déjà vu ça)

La règle d’or

L’une des règles d’or que les médias sociaux nous ont appris est très simple, mais combien importante : le contenu est roi. En d’autres termes, le contenu doit rester pertinent et intéressant pour être pris en considération. Souligner à notre réseau que nous sommes à l’épicerie ou pire encore sur une rue quelconque n’ajoutera rien de pertinent au contenu.

Évidemment, il reste l’option de désactiver les notifications et courriels de ces utilisateurs compulsifs. Oui, bien sûr. Malheureusement, ce faisant, nous perdons l’un des avantages les plus intéressants de Foursquare : découvrir de nouveaux lieux. Souvenez-vous que le « tagline » du réseau est « Unlock your city ». En s’abonnant à votre réseau, nous avons l’espoir que vous nous ferez faire des découvertes. En désactivant les notifications pour cause de « check-ins » intempestifs, nous ne serons malheureusement plus averti lorsque visiterez des lieux véritablement intéressants.

Et c’est bien dommage…

Et Facebook Places?

J’ai pu constater récemment une recrudescence de l’utilisation du service de géolocalisation de Facebook. Celui-ci m’intéresse de plus en plus, car les notifications s’inscrivent naturellement dans le fil des nouvelles de mon profil et il permet d’inscrire quels amis nous accompagnent dans tels lieux. De plus, le fait que ce réseau fasse parti de Facebook, qui est déjà solidement inscrit dans nos habitudes de vie (qu’on le veuille ou non) est un argument majeur en sa faveur. Si la tendance se maintient, il y a fort à parier que je sacrifierai graduellement Foursquare au profit de Facebook Places.

Et vous? Préférez-vous Foursquare ou Facebook Places? Pour quelles raisons?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s