La journée sans Facebook : y avez-vous participé?

Le 28 février dernier avait lieu la journée mondiale sans Facebook, un événement destiné à démontrer à ce géant des réseaux sociaux que les utilisateurs peuvent aussi avoir le pouvoir sur eux.

Y avez-vous participé?  Personnellement, j’ai lu certains commentaires au sujet de cette initiative et la plupart abondent dans le sens suivant : quel est l’intérêt? A priori, je trouvais l’exercice intéressant lorsque j’en ai entendu parler pour la première fois, c’est-à-dire quelques jours avant la date de l’événement. Je le voyais comme une façon originale de mesurer à quel point Facebook s’était ancré dans nos vies.

Maryline Dagenais a écrit un excellent billet sur le même sujet sur son blogue, «Marketing Web», en posant la question suivante : l’utilisateur peut-il prouver à Facebook que c’est lui qui a le pouvoir et non le réseau social? Sa conclusion est négative. Comme elle l’indique, «[…] Facebook nous tient dans ses filets.» Je suis d’accord avec elle et j’irais même un peu plus loin.

J’ai moi-même tenté de participer à cette journée. Mais malgré toute la volonté qui m’animait, il était impossible d’échapper aux informations que Facebook m’a envoyé tout au long de la journée. Facebook est connecté à mon courriel personnel, donc aussitôt que quelqu’un m’envoyait un message, je recevais un courriel. De plus, j’administre une page fan de façon professionnelle : je ne pouvais donc rester indifférent aux messages que je recevais qui la concernait.

Autrement dit, même si j’ai essayé de ne pas me rendre sur le site de Facebook, il venait lui-même me chercher soit par mes courriels ou sur mon téléphone! Facebook ne nous tient donc pas seulement dans ses filets, mais il s’est en plus assuré que nous ne pourrions nous en libérer aisément.

Je vous encourage à visionner une courte vidéo que Maryline Dagenais a publié en cliquant ici et en profiter pour découvrir son excellent blogue qu’elle administre avec 3 collaboratrices.

2 commentaires sur “La journée sans Facebook : y avez-vous participé?

  1. Merci pour la citation!:) Tu as raison d’apporter cette spécification: Facebook nous tient dans ses filets et vient nous chercher sur plusieurs plateformes: courriels, mobile, etc.

    Qui plus est, pour les blogueurs, ou tous autres intervenants qui utilisent les médias sociaux dans le cadre de leurs travail, il est plutôt ardu de se passer de Facebook, qui devient une source d’information plutôt qu’un simple divertissement.

    Pour ma part, ce n’est pas parce que c’est la journée mondiale sans Facebook que je vais me plier à cette norme. La journée où je ne voudrai pas aller sur Facebook, ce sera parce que je l’ai vraiment décidé et non parce que nous essayons de nous faire croire que nous avons du pouvoir sur un géant qui a une réelle emprise sur des millions d’individus.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s